Commencez votre journée du bon pied

Téléchargez mon Kit de petits-déjeuners. 10 combinaisons parfaitement équilibrées, santé et légères

Entrez votre email, je vous envoie ça tout de suite

Pourquoi on pète ?

  • Les gazs sont le résultat de notre digestion et le fait d’avaler de l’air.
  • Les milliards de bactéries responsables de nos pets sont primordiales pour une bonne santé.
  • En moyenne, on péte 5 à 15 pets par jour. Certains sentent mauvais ou font du bruit, d’autres non et c’est normal.
  • Retenir ses pets souvent peut développer des douleurs digestives.
  • Il est possible de diminuer et mieux contrôler ses flatulences.
  • Cet article est rédigé par Sofia Abdelkafi nutritionniste à Montréal et vous aidera à mieux comprendre votre corps.

Pourquoi pète-t-on? Pourquoi les pets sentent-ils mauvais? D’où viennent les gazs? Pourquoi les pets font-il des bruits différents? Comment péter moins? Pourquoi ne faut-il pas trop retenir son pet ?

On péte parce qu’on avale de l’air:

Une bonne partie de vos pets est simplement de l’air avalé sans faire exprès. On parle la bouche pleine ou encore on boit avec une paille, on boit de la boisson gazeuse, on mâche de la gomme : tout ça fait avaler de l’air.
Cette sorte de pet n’est pas odorante. Il est surtout constitué d’hydrogène et d’oxygène. Par contre, il peut faire du bruit en sortant.

On péte parce qu’on digère :

Les pets sont aussi le résulat d’une digestion. Péter témoigne d’un écocystème complexe et en santé dans votre intestin.

Vous mangez, vous digérez, vous pétez. Rien de plus naturel. Les aliments que l’on mange passent à travers notre système digestif. Une fois arrivé dans le gros intestin, les sels minéraux et l’eau sont absorbés. Par contre, certaines parties de ce que l’on a mangé n’ont pas été digérées par l’estomac. Les enzymes (sortes de petits ciseaux) n’assimilent pas les aliments riches en hydrates de carbone comme le sucre, l’amidon ou encore les fibres.

C’est là que les bactéries de notre système digestif entrent en jeu. Ce qui reste de notre nourriture après l’absorption, va leur servir de festin.
Ce sont ces bactéries qui, en se nourrissant, libèrent des gazs. De l’air qui va descendre le long du gros intestin et s’accumuler devant la porte de sortie : le ‘rectum’.

La pression de ces gazs sur les muscles de l’anus augmente petit à petit jusqu’à faire céder les muscles et ressortir sous forme de pet.

Les bactéries responsables des pets sont importantes pour notre santé :

Microbiome : un deuxième cerveau

On mange pour fournir à notre corps des nutriments. Après que la nourriture ait été mâchée, pré-digérée, et absorbée , on pourrait penser que ce qui reste n’est que déchets inutiles : faux.

Comme vous avez pu comprendre, ce qui reste, nourrit les bactéries. Et ces bactéries sont vitales pour avoir une bonne santé.

C’est un véritable petit monde à l’intérieur de nous constitué de tout un écocystème qui nous permet de vivre. Ce microbiome à la biodiversité fascinante, est composé de milliards de petites bactéries qui grouillent en nous !

Elles produisent des vitamines et des acides gras qui protègent l’intérieur de nos intestins, et elles favorisent même notre système immunitaire. Beaucoup de scientifiques sont passionnés par cette partie là de notre corps et ne cessent de découvrir de nouvelles choses prometteuses pour l’avenir de l’humain.

On parle même de deuxième cerveau humain tellement le microbiome joue un rôle important.

Combien de fois par jour sommes-nous supposé péter?

Normalement, les pets surviennent 3 à 5 heures après avoir mangé des aliments dont les bactéries raffolent. La période de création de gazs dure plus ou moins 2 heures.
Ainsi, si vous avez mangé un repas fibreux à midi par exemple, vous allez commencer à péter à partir de 15 – 17h00 et ce jusqu’à 17 – 19h00.

Nous pétons tous en moyenne autour de 14 fois par jour avec une variation moyenne de 5 à 15 pets par jour. Les femmes pétent autant que les hommes.

Combien de pets dans une journée

Pourquoi certains pétent souvent ?

Ils existent différentes sortes de bactéries dans le système. Il y en qui mangent la nourriture et libèrent des gazs; d’autres qui mangent d’autres bactéries et certaines qui mangent les déchets produits par d’autres bactéries.
Si vous n’avez pas beaucoup de bactéries qui ‘mangent’ les déchets comme les gazs produits par d’autres : vous allez avoir plus de pets que la moyenne dans la journée.
Ou si vous avez un surnombre de bactéries qui libèrent des gazs par rapport à celles qui les éliminent, vous allez aussi avoir plus de pets que la moyenne.

Les proportions des différentes bactéries diffèrent d’une personne à l’autre. Et si vous avez un mauvaise équilibre entre les différentes bactéries vous aurez ce que l’on appelle de la flatulence. Car péter chaque jour c’est normal, mais péter tout le temps ne l’est pas. Vous pétez excessivement si vous pétez plus de 20 fois par jour.

Bonne nouvelle, la flatulence peut être soignée et mieux contrôlée grâce à des changements au niveau de votre alimentation et de votre style de vie.

Voici aussi d’autres raisons qui peuvent justifier le fait de péter souvent :
– Pancréatite autoimmune.
– Maladie Coeliac
– Maladie de Chrohn
– Diabète
– Dumping syndrome (La nourriture arrive de façon brutale dans votre intesting grêle)
– Troubles alimentaires
– Reflux gastriques
– Gastroparésie (L’estomac se vide trop lentement)
– Inflammation
– Syndrôme du colon irritable
– Intolérance au lactose
– Ulcère

Tous ces désordres digestifs interfèrent avec une digestion normale et stressent votre système avec comme résultat : des flatulences.

Pourquoi un pet sent mauvais ?

99 % du gaz que vous produisez ne sent absolument rien. Un gaz inodore est composé de dioxyde de carbone, d’hydrogène et de méthane. C’est seulement 1% qui sent vraiment mauvais et le responsable c’est le souffre.

Des pets qui ‘puent’ peuvent être dus à une alimentation riche en fibres, à une intolérance alimentaire, à certains médicaments comme les antiobiotiques, à la constipation ou encore à un mauvais équilibre bactérien dans le système digestif. Dans certains cas plus rares, des pets odorants peuvent être dus à un cancer du colon.

Certains légumes sentent forts et comme ils sont fibreux, ils fermenteront dans votre système et les gazs produits eux aussi sentiront forts : broccoli, bok choy, asperges, choux.

En plus, beaucoup de légumes sont à base de sulfure : le composant responsable des mauvaises odeurs.

Mais rappelez-vous que vous avez énormément plus de bienfaits de manger des légumes et d’avoir des gazs que de ne pas en manger ou pas assez en manger et de péter moins.

Pourquoi un pet est bruyant ?

Les pets ne font pas toujours du bruit. Ça dépend de la pression de l’air que vous expulsez. 
Quand vous lâchez un gaz, vous avez aussi relâché de la pression et se faisant, vous faites vibrer la peau autour de l’anus. Cette vibration et circulation d’air donne le bruit qu’on entend. Un bruit que vous pouvez plus ou moins contrôler en resserrant les muscles de l’anus lors de la sortie de l’air.

Pourquoi il ne faut pas retenir un pet ?

On péte quand la pression des gazs est trop forte sur les muscles de l’anus.
S’empêcher de se relâcher est une mauvaise idée : c’est presque garantit que vous allez avoir des douleurs et des problèmes de ballonnements.

On peut des fois avoir l’impression que le pet a disparu après l’avoir retenu mais la réalité est que ce gaz intestinal est une bulle d’air qui reste dans le système digestif et qui doit éventuellement être dégagé. De toute façon, cette bulle n’a pas d’autres endroits où aller. Et si ça ‘traine’ dans votre système digestif, vous risquez de ballonner et de ressentir des douleurs et inconforts.

Pourquoi les femmes pétent plus juste avant ou lors de leurs menstruations ?

Notez tout d’abord que c’est très commun d’avoir plus de pets avant ou pendant ses règles. Cette augmentation de gazs s’explique par des fluctuations hormonales surtout de l’oestrogène et la progestérone.
L’odeur, elle, est justifiée par un changement au niveau du microbiome pendant la période de menstruation.

Quelques conseils pour diminuer les flatulences et ballonnements:

1) Si vous augmentez votre apport en fibres car vous savez que c’est très bon pour votre santé et que vous devez faire plus d’efforts pour en avoir davantage : allez-y graduellement.
N’augmenter que petit à petit votre consommation de légumes, fruits, légumineuses ou encore produits céréaliers à grains entiers.

2) Prenez le temps de bien rincer vos légumineuses ! Voici un bon article à lire pour mieux digérer vos légumineuses ICI.

3) Mangez lentement, mastiquez beaucoup.

4) Mangez de plus petits repas et plus souvent au courant de la journée.

5) Faire un minimum de 30 minutes par jour d’activités physiques pour éviter que les gazs ne s’accumulent dans le système digestif. Bouger aide à faire passer les gazs petit à petit et de ne pas ballonner.

6) Évitez de manger trop gras car les aliments gras ralentissent la digestion et augmentent le temps de fermentation du repas créant ainsi plus de gazs.

7) Ne mâchez pas de chewing-gum, ne buvez pas avec des pailles et évitez les boissons gazeuses.

8) Ne mangez pas trop sucré. Le sucre, ça fermente !

Voilà, j’espère que vous avez appris à mieux comprendre votre corps.

Bien au plaisir de vous lire dans la section commentaire,

Sofia Abdelkafi Dt.P Nutritionniste à Montréal.

Rédigé par

Nutritionniste universitaire experte en perte de poids saine et en changements durables des habitudes de vie. Grande expérience auprès d'une clientèle privée et en entreprise à Montréal. Sofia sera le coach parfait pour libérer votre plein potentiel.

No Commentaires Yet.

laissez un commentaire

Message

css.php

Bonjour

Rejoignez la communauté manutritionniste.com et recevez toutes les dernières nouvelles. Profitez aussi d'offres spéciales disponibles seulement pour les membres.

GRATUIT!


PRESENTEMENT
et pendant
UNE SEMAINE SEULEMENT
Suivez une Formation a 3 etapes Animee par Sofia Abdelkafi Nutritionniste

Comment Decoder les Etiquettes Alimentaires Special theme: Temps des fetes!

Je Suis Intéressé(e) !