Commencez votre journée du bon pied

Téléchargez mon Kit de petits-déjeuners. 10 combinaisons parfaitement équilibrées, santé et légères

Entrez votre email, je vous envoie ça tout de suite

Cure Desintox : Mon opinion de nutritionniste

Et l’article SUIVANT du magazine Elle Quebec.

Voici donc ma réponse en question :

Bonjour Elle Québec,

Je suis nutritionniste membre de l’ordre et je travaille en bureau privé depuis plusieurs années maintenant. Je suis spécialisée en perte de poids et j’ai vu plusieurs centaines de patients plus ou moins ‘victime’ des diètes et de leurs ‘séquelles’. Je vous invite à visiter mon site internet : www.manutritionniste.com si vous voulez en savoir davantage sur ma philosophie et mon approche.

Je trouve toujours cela triste et frustrant de voir des centres (tel que le spa Balnéa dans votre article) avec des gens non spécialisés en nutrition humaine qui se permettent de conseiller le grand public sur quoi manger ou non : sur leur santé.

Personnellement j’ai bien hâte à une régulation stricte dans le domaine. Je peux vous en dire beaucoup plus sur ce que je pense de tout ça mais là n’est pas la question. Reprenons donc votre article sur la cure de desintox.

Premièrement les cures de desintox reviennent toujours à la mode après les fêtes et l’occasion est parfaite pour les compagnies diverses de faire du marketing et de vendre leur salade.

Lors des fêtes, il y a souvent des excès certes. On se sent parfois ballonné, fatigué et on a mal à la tête. Certains prennent aussi du poids. Sachez que tous ces symptômes ne sont pas des conséquences de toxines accumulées dans le corps mais plutôt des conséquences d’abus (abus alimentaires, d’alcool, manque de sommeil). La cure de desintox dans ce cas-ci est simple : reprendre de bonnes habitudes et tous ces symptômes disparaîtront en une ou deux semaines.

diète vu par sofia abdelkafiMaintenant si l’on décortique les ‘’’’recommandations’’’’’ de la cure de desintox du centre Balnea par exemple.

– Ils (à savoir qui!) recommandent de manger beaucoup de fruits et de légumes. Cette partie je n’ai aucun problème avec. En effet, le corps qui est très bien fait, et peut généralement bien se débrouiller tout seul, peut grandement bénéficier d’un petit extra de nutriments et de phytonutriments. Le foie procèdera alors à de nombreuses réactions chimiques pour convertir les substances toxiques en déchets hydrosolubles qui peuvent être éliminées à travers la bile ou les reins.

Décortiquons les concepts de la soi-disant cure :

1) ‘une alimentation principalement crue’ : Il n’est pas forcement vrai que le cru est meilleur. Exemple sachez que pour mieux assimiler les caroténoïdes des carottes : il faut les cuire ! (Voir ICI) Aussi il faut pour les vitamines A, D, E et K de préférence les accompagner d’une source de gras car ce sont des composés liposolubles (solubles dans le gras).

2) ‘des suppléments nutritionnels pour favoriser une digestion saine’. J’imagine que c’est entre autre là la partie ‘vente de produits’ du spa. Notez que le Fond mondial de recherche contre le cancer conseille d’être très prudent quand il s’agit de suppléments alimentaires. En effet, il est difficile de savoir qu’elle est la part de bénéfices et de risques liés aux différents suppléments pour l’ensemble de la population. Certaines études démontrent même une augmentation des risques de cancer du poumon chez les fumeurs suite à une supplémentation de bêta-carotène.

3) ‘et de l’activité physique pour stimuler le processus de détoxification.’ Ouf ! Faire de l’activité physique avec un corps qui n’a pas d’apport en protéines ce n’est pas fameux ça… En plus de réguler la faim, les protéines permettent l’entretien des tissus notamment celles des fibres musculaires.

4) ‘les gens s’inscrivent au programme pour faire le « grand ménage » de leur organisme’. Voilà une belle manière d’encourager les gens à croire aux techniques miracles. En gros cela peut inciter les gens à moins se soucier de ce qu’ils mangent et boivent pendant les fêtes car de toute façon on peut par la suite ‘faire le grand ménage’ et le tour est joué.

5) ‘Si plusieurs curistes se plaignent les premiers jours de maux de tête (qui viennent souvent quand on cesse brusquement de boire du café)’. Les maux de tête peuvent être dus à un arrêt brusque de la consommation de café certes. Notez par contre que les maux de tête peuvent être fort probablement dus à la faim. Après les gargouillements de ventre, les symptômes de la faim sont : maux de tête, mauvaise humeur, perte de concentration etc.

don quichotte6) ‘Ma bête noire était la faim’ : Drôle de cure où il faut se battre contre les signaux qu’envoie le corps plutôt que de les respecter et de rechercher une harmonie totale avec celui-ci. Il est prétentieux de croire que nous pouvons contrôler les besoins primaires d’un corps. Le corps est un système très évolué qui existe depuis des siècles. Ne l’oublions pas.

7) ‘J’admets avoir ressenti une grande privation lors de la première semaine.’ Peut-être que pour Marie-Christine (la journaliste de Elle Québec qui a testé cette cure) ce point n’était pas tant un problème et elle a réussi à faire la part des choses. Mais laissez-moi vous dire que pour beaucoup, la privation peut développer ou réenclencher des comportements très problématiques vis-à-vis de leur alimentation. Rages, orgies, culpabilité, perte de contrôle, perte d’estime… et j’en passe.

8) Menu type de la cure : Déjeuner : smoothie aux petits fruits avec lait d’amande et graines de chanvre Diner : salade de chou frisé au sésame et à l’orange Dessert : une poire et des raisins Collation d’après-midi : quelques pistaches et du chou-fleur Souper : salade terre-mer (chou, goémon, brocoli, huile de tournesol) Dessert : mousse au chocolat à base d’avocat (délicieuse) Conclusion : l’apport protéique de ce menu semble être tout au plus une 20aines de grammes par jour. Alors sachez que l’OMS établit maintenant le besoin minimum en protéines à 0,35 gramme par jour et par kilo de poids pour un sédentaire, et la FAO à 0,50 gr par kg de poids. Ainsi le besoin vraiment (!) minimal est de 20-30 grammes par jour pour une femme d’une 60aines de kilos (132lbs) et qui est complétement sédentaire. Cet apport est minimal car en pratique je suggère plutôt entre de 50 à 150 grammes par jour dépendement du profil du patient. En plus lors de cette cure de desintox il faut augmenter l’activité physique et non pas être sédentaire.

Je rappelle que les protéines peuvent être structurales, régulatrices, transporteuses, immunitaires… Être gravement carencé en protéines, ce n’est donc pas seulement voir ses muscles fondre, ou ses os se fragiliser, c’est aussi subir un ralentissement global, avec fatigue éventuelle, et des dysfonctionnements du métabolisme et des défenses. Aussi, si la personne qui suit cette soi-disant cure ne consomme pas les graines de chanvre ou ne mange pas les quelques pistaches : son apport va être encore bien plus faible. Sans parler du fait que si la personne a un besoin quelconque de cicatrisation ou de combattre un rhume ou autres maladies cela va être tout un défi pour le corps.

9) ‘difficile, puisque je mène une vie sociale très active’. Rajoutons à tout cela le fait d’être marginalisé…

10) ‘Un rien m’énervait et mon copain subissait mes foudres plus souvent qu’à son tour. Excuse-moi, chéri.’ Exemple de symptômes de carence vitaminique du menu de cette ‘fameuse cure’.

– Notez que beaucoup de vitamines et minéraux doivent être fournis au corps régulièrement. Que par exemple à part la B12 et B3 dont on a quelques réserves, les autres vitamines du complexe B doivent être fournies par l’alimentation de façon régulière, car elles ne sont pas mises en réserve et les excédents alimentaires sont éliminés dans l’urine. – B1 (thiamine) : Sources : surtout les produits céréaliers. Rôle important dans le système nerveux, l’énergie et la croissance. Conséquences d’une carence : asthénie, anorexie, amaigrissement, insuffisance cardiaque, paresthésies, hypo-esthésies, amyotrophie, douleur à la pression du mollet, hyporéflectivité, irritabilité, troubles de la mémoire, impossibilité de se concentrer.

11) ‘Dès que j’ai pris la décision de me libérer des chaînes de ces règles alimentaires (c’est ainsi que je les voyais!), mon moral est revenu au galop’. En somme c’est soi-disant une cure pour le corps mais pas pour le mental ! Belle manière de gâcher une période des fêtes…

12) ‘Cela dit, la cure détox Balnéa ne peut être considérée comme un régime amaigrissant.’ Ah bon ? hmm… Je suis curieuse de voir combien de personnes le font vraiment strictement que pour le côté auto-proclamé de desintox et non pas aussi pour une perte de poids…

13) ‘L’objectif était de nous rendre accro aux bons aliments, et dans mon cas, ça a fonctionné’. Cette phrase me paraît un peu louche…Pas besoin de s’affamer et se torturer pour ça. Juste une alimentation saine et équilibrée incluant une belle variété d’aliments de tous les groupes alimentaires aurait suffi. On peut manger plus de légumes et de fruits et moins de sucres tout en mangeant équilibré. Aussi, la conclusion générale de cet article : ‘ça a fonctionné’ finalement encourage les gens à suivre cette cure et par conséquent vous êtes quelque part complice de cette ‘diète’ …

keep calm14) « Si vous souhaitez vous soumettre à ce type d’expérience, mon unique conseil serait d’écouter votre corps. Ayez du plaisir et respectez vos limites. Parce qu’au fond, le but, c’est de se sentir mieux! »  J’ai envie de dire : LOL !Merci pour cette belle conclusion Elle Québec ! Affamez-vous, mais écoutez votre corps. Faites vous plaisir mais tous les aliments sont interdits. Respectez vos limites mais souffrez de maux de tête et de faiblesse. Parce qu’au fond, le but, c’est de se sentir mieux ! ….. REALLY ??

J’aimerai rappeler les artciles des magasines du type Elle Québec et cie : 50 % du temps c’est ‘Perdez 20 lbs (10kg) en 3 semaines’ et 50 % du temps, c’est ‘respectez votre corps et aimez qui vous êtes‘.

Ma conclusion de nutritionniste: MEGA SOUPIR !

 Oui vous pouvez faire des smoothies et en boire au quotidien si c’est bien fait et que c’est en plus de vos repas équlibrés. Si c’est une manière de vous faire manger plus de légumes et de fruits alors très bien. Mais si vous voulez faire une ‘desintox’, en général il faut simplement : manger bien, cuisiner des repas maison pas trop gras ou encore pas trop salé, manger des fruits et des légumes, s’hydrater bien et reprendre un bon rythme de vie incluant de l’exercice physique. C’est sûr c’est plus complexe et moins vendeur que : ‘suivez ce menu, prenez ce supplément et le tour est joué!’ Mais si vous voulez plus de détails : consultez une nutritionniste.

Notez que bientôt je vais offrir mes services en ligne. Je vous tiens au courant.

Sofia Abdelkafi Dt.P

Rédigé par

Avec Manutritionniste, plus que des conseils, une solution. Je vous invite à voir la section CONTACT pour prendre un Rendez-vous ou pour voir les coordonnées. Vous pouvez aussi joindre ma page FACEBOOK manutritionniste.com en cliquant sur le symbole Facebook en haut à droite du site.

4 Commentaires to “Cure Desintox : Mon opinion de nutritionniste”

  1. fatma dit :

    Merci pour cet article Sofia.
    Quand je pense que mon entourage me pousse a faire une cure de desintox (du meme genre que celle du Spa Balnea)…Je sais quoi leur répondre maintenant!!!
    J’ai hate pour tes services en ligne
    :-)

  2. melanie dit :

    J’apprécie beaucoup que tu impliques la revue comme étant aussi responsable de cette pub mensongère sur les cures de désintox….d’ailleurs pas étonnant qu’elle n’ait pas voulu publier ta réponse !
    Merci d’exposer tes connaissances et compétences à tous !

  3. Angele Knight dit :

    Great response Sofia!

    Too bad the general public does not know the truth about these ‘detox’ diets, or any diet for that matter…

laissez un commentaire

Message

Current month ye@r day *

css.php
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin

Bonjour

Rejoignez la communauté manutritionniste.com et recevez toutes les dernières nouvelles. Profitez aussi d'offres spéciales disponibles seulement pour les membres.

GRATUIT!


PRESENTEMENT
et pendant
UNE SEMAINE SEULEMENT
Suivez une Formation a 3 etapes Animee par Sofia Abdelkafi Nutritionniste

Comment Decoder les Etiquettes Alimentaires Special theme: Temps des fetes!

Je Suis Intéressé(e) !